OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Menu asiatique – j’ai testé pour vous un cours de cuisine en live de l’Atelier des chefs

Poster un commentaire

En postant ce billet, je me sens le pied dans la nouvelle technologie culinaire…  J’ai testé les cours de cuisine en live de l’Atelier des chefs. Je ne vous présente pas l’atelier des chefs, vous savez, même qu’au début de la vidéo ya un petit bruit, une mini mélodie, ou une succession de trois, non quatre, toutoutoutou, oui je crois que c’est ça, quatres notes.

J’ai donc testé leur nouveau concept : tous les jeudis à 19 heures, pendant 40 minutes, tu prépares le plat en même temps que le chef, que tu vois à la webcam. Quoi, ça t’angoisse ? Ah non, non le chef ne te voit pas splasher ta crème de mangue car tu as oublié de fermet correctement ton mixer, non ! Détail important, tu sais à l’avance quel menu tu vas réaliser, ça sera toujours un plat et un dessert. On t’envoie une liste de courses, et puis voilà l’aventure commence. Je te dis tout de suite, pour pas que tu ais l’impression de lire tout un article sans savoir si le bilan de l’expérience est positif, que oui oui, c’était extra !

Le plat est un boullion de gambas façon asiatique, et le dessert une crème de mangue et menthe. On a adoré, complètement craqué sur le plat, c’était vraiment un mélange de saveur dé-li-cieux. J’ai l’impression que c’est plus une poellé de nouilles asiatiques au lait de coco, car il n’y a pas beaucoup de bouillon par rapport à la quantité de garniture, mais là on chipote sur le nom, en vrai c’était 100% réussi. Pour le dessert, très frais, très agréable, miam !

J’avoue que je n’avais pas beaucoup préparé mes ingrédients avant le cours. Mon premier conseil, si tu te lances, prépares tout tout tout, pèse, mets dan des petits récipients, décortique, râpe ! J’ai un un gros stress au début du cours, je trouvais que ça allait vraiment très très vite, mais au bout de 10 minutes j’ai pris mes marques.  Bon ça n’a pas empêché la table de prendre des couleurs, le sol aussi, le petit tapis de cuisine s’est fait la malle dans un coin, etc…Comment allier sport et cuisine ? Si tu es une lente comme moi en cuisine, c’est parfait pour te sentir sur un ring, tel un boxeur qui combat, qui veut garder la cadence et ne pas se faire semer en chemin !

Point +++ : M. Geek a pour une fois pu éviter d’engloutir un paquet de chips à la bolo avant qu’enfin le plat arrive…

Faire cuire les nouilles chinoises dans un litre d’eau bouillante salée. Je procède toujours de la même façon : je fait monter à ébullition l’eau, puis je plonge les nouilles dedans. Eteindre le feu, couvrir et laisser ainsi cinq minutes.

Préparer les champignons : les couper en deux, puis encore en deux (?! : en quatre quoi !). Couper le bout del’oignon cive, c’est-à-dire l’oignon, en gardant de côté le vert qui servira plus tard.

Préparer le piment. J’ai utilisé un piment antillais. Le couper en deux. Enlever les graines avec un couteau. Attention pour cette étape utiliser un couteau et une planche rien que pour ça, que vous ne réutiliserez pas pendant la recette, et si possible mettez des gants. A l’heure où je vous écris, j’ai encore les mains en feu !

Dans une poelle, mettre à chauffer 3 c. à s. d’huile (l’huile d’arachide est idéale). Quand l’huile est bien chaude, mettre les morceaux de piment une minute à feu fort. Ajouter les champignons. Tout doit cuire très vite, à feu fort, afin de garder le croquant des aliments tout en les cuisant. Enlever les piment au milieu de la cuisson des champignons, quand ça commence à piquer les yeux quand vous mélangez, c’est qu’il faut très vite les enlever !

Ajouter les oignons et les gambas (je l’ai ai acheté déjà cuites). Une minute après, ajouter le lait de cocoles zestes de citron vert râpésle jus du citron vert, et le gingembre râpé. Laisser cuire deux minutes. C’est prêt à servir, avec des rondelles de cives !

Dans une petite casserolle, mettre à ébullition la crème liquide et les feuilles de menthe. Dés qu’elle arrive à ébullition, sortir du feu afin de laisser infuser. Surtout ne pas laisser bouillir.

Eplucher la mangue et la couper en petits morceaux (garder un ou deux morceaux pour la présentation).  Mixer jusqu’à ce qu’il n’y ai plus aucun morceaux, afin d’obtenir une texture lisse. Ajouter la crème liquide et mixer encore un peu. Ajouter le sucre et la fecule de maïs, mixer une derniere fois.

Mettre dans la petite casserole : amener à ébullition. Continuer à faire cuire pendant une minute après le début de l’ébullition. La texture doit devenir un peu épaisse.

Laisser refroidir avant de verser le yaourt dans la préparation. Verser dans des verrines et laisser refroidir une heure au frais. Pour la déco, mettre un morceau de mangue et une feuille de menthe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s