5 Commentaires

Amandes et raisins secs caramélisés {aux épices et au café}

J’adooooore grignoter, j’ai donc naturellement flashé sur la recette de Piment Oiseau. Et autant te dire que je n’ai pas été déçue : de la pure gourmandise… Un peu comme cette journée, douce, à écouté Norah Jones, en croquant dans des raisins caramélisés encore chaud, sans rien faire d’autre qu’apprécier le moment présent. Je médite sur le croustillant des amandes, je me rappelle que j’aime la couleur bleu, je sens un encens à la fleur d’oranger, je me dis que c’est des conneries, qu’une fois allumé, ça sent l’encens, et c’est tout.

Les ingrédients :

– 100g d’amandes
– 100g de raisins secs
– 1cs de café en poudre
– 1 cc de cannelle
– 1 cc de gingembre en poudre
– 1/2cc de noix de muscade
– 2cs de sucre roux
– 2 cs de sucre blanc
– 1 blanc d’oeuf


Dans un récipient, mélanger les amandes et raisons secs avec un blanc d’oeuf.

Ajouter le café et les épices, mélanger.

Rouler le mélange dans le sucre.

Etaler sur du papier sulfurisé en espaçant les fruits secs pour ne pas qu’ils se collent entre eux. Saupoudrer encore d’un peu de sucre.

Faire cuire au four 25 minutes à 140°.

Dévorer. Dévorer. Dévorer.


Poster un commentaire

Tarte à la noix de pécan – texan pecan pie

Dessert très très connu en Amérique du Nord, voici la texan pecan pie ! La bonne nouvelle c’est que c’est trop bon, c’est dingue de gourmandise, la mauvaise c’est que plus sucré que cette tarte, y’a pas… Vous êtes prévenus ! J’ai trouvé la recette sur le superbe blog d‘un petit pot de beurre ! Ici, j’ai utilisé du miel, mais si ça te dit, tu peux le remplacer par du sirop d’érable, ou faire moitié moitié pourquoi pas ! Les deux se font, et surtout, les deux se mangent aussi bien !

Dérouler la pate brisée et la mettre sur du papier sulfurisé dans un moule à tarte. La recouvrir à nouveau de papier sulfurisé, afin de la cuire à blanc. Sur ce dernier papier, mettre des grains de riz, des haricots séchés ou autre, pour éviter que la pate ne gonfle. Faire cuire 15 minutes à 180°.

Dans un saladier, mélanger tout les ingrédients : les noix de pécan doivent être concasées en petits morceaux, mais pas mixées en poudre. En garder 50g pour la décoration.

Faire la décoration : disposer des noix de pecan comme sur la photo.

Faire cuire 30 minutes à 200°, puis laisser refroidir avant de déguster.


Poster un commentaire

Biscuits italiens – cantuccini pistaches, amandes et bergamote

Les cantuccini sont originaires de Toscane, à Prato, on les appelle aussi les biscuits de Prato. A ne pas confondre avec les cantucci qui sont fait à base de pate à pain, d’huile d’olive et de graines d’anis.. Ces biscuits se conservent très bien, c’est l’idéal pour se confectionner (ou offrir) une petite boîte à biscuits.. et de la sortir à l’heure du thé, ou quand on a  envie de gourmandise, tout simplement ! 

Pour réaliser cette recette, il vous faut : (pour une quinzaine de cantuccini)

  • 160g de farine
  • 70g de sucre
  • 1 oeuf
  • 1 c. à c. levure (dans la tradition, on n’en mets pas, mais bon, c’est tout de même rassurant, à vous de voir !)
  • une pincée de sel
  • 50g d’amandes émondées entières
  • 50g de pistaches vertes non-salées
  • 3 c. à s. de sirop de bergamote Clair de Lorraine
Dans un récipient, mélanger la farine, le sucre, la levure et le sel. Dans un bol, battre l’oeuf avant de l’ajouter au mélange.
Ajouter les amandes entières (ne pas les griller avant), les pistache, et le sirop de bergamote.
Malaxer à la main afin de bien répartir les amandes et pistaches dans la pate.
Sur un plan de travail fariné, former des rouleaux de 1cm de « hauteur » et 4/5 de largeur.
Mettre au four à 180° pendant 20 minutes : le rouleau doit être légèrement doré, juste un peu solide. Sortir du four et couper le rouleau en rondelles de 1cm. Remettre au four 10 minutes de chaque côté pour dorer les cantuccinis, et en fonction du croquant que vous voulez obtenir. C’est prêt !


Poster un commentaire

Gâteau antillais à l’ananas

Une spécialité antillaise, avec ce soleil, ça coule de source héhé ! Voilà une recette que j’ai piqué chezPrisca, blog de folie, tout en couleur, on se croirait en Martinique et ça fait un bien fou !! Une amie antillaise m’ayant confirmé que ce gâteau était le top du top, j’ai foncé ! 

Pour réaliser cette recette, il vous faut :

  • 5 oeufs
  • 150g de beurre demi sel mou
  • 250g de sucre roux
  • 250g de farine
  • 2 sachets de levure chimique
  • le zeste d’1/2 citron vert
  • Une gousse de vanille ou 1. c. à s. d’extrait de vanille
  • 1 c. à s. de rhum
  • 1 c. à s. de cannelle
  • 1 pincée de muscade
  • 1 boite d’anans au sirop coupés en rondelles (ou un ananas frais c’est encore mieux)
  • 6. c. à s. de sucre blanc
  • 3 c. à s. d’eau

Pour commencer je fais mon caramel : je mets mon moule à gateau (si il est adapté pour ça) sur la plaque de cuisson avec le sucre blanc et l’eau à feu moyen. Je laisse plusieurs minutes le temps que la couleur soit légèrement dorée, et dés que ça se colore un peu, je retire du feu. Le secret pour réussir le caramel est de ne jamais le remuer, eh oui remuer le caramel est le meilleur moyen pour le rater. Après ça je pose mes rondelles d’ananas essuyée au fond du moule. Dans un saladier je mélange tous les ingrédients.

J’enfourne alors pour 35 minutes à 200°. Pour le démoulage, je laisse refroidir quelques minutes mon gâteau, mais pas plus de 5 minutes, histoire que le caramel ne se remettent pas à durcir et entraîne avec lui l’ananas, histoire d’éviter une catastrophe quoi 🙂